Que se passe-t-il lorsque vous ne signalez pas des situations à risque ?

Votre rôle est crucial pour la sécurité du sang. Une situation à risque s’applique-t-elle à votre cas, augmentant ainsi le risque d’une infection transmissible par voie sanguine ? Nous vous demandons alors de ne pas donner de sang, de plasma ou de plaquettes (à titre provisoire). Ne pas signaler cette situation à risque peut en effet engendrer un effet domino.

Admettons : vous êtes en contact avec du sang contaminé. Ou vous avez des rapports sexuels avec une personne qui a été contaminée par le VIH ou de l’hépatite. Donner du sang, du plasma ou des plaquettes par la suite sans signaler cette situation à risque peut être lourd de conséquences. Le receveur qui se voit administrer votre produit sanguin risque d’être contaminé par le VIH ou de l’hépatite. 

Signalez donc toute situation à risque! 

Il est donc très important de signaler toute situation à risque pour la sécurité du patient qui se voit administrer votre produit sanguin. Il vous est possible de faire part d’une situation à risque par le biais du questionnaire médical, lors de l’entretien avec le médecin ou après votre don en ligne avec votre numéro de don inscrit sur votre carte post-don.

Situations à risque pour le sida et l’hépatite

Vous ne pouvez pas donner de sang, de plasma ou de plaquettes pendant 4 mois si :

  • Vous avez un nouveau partenaire sexuel.
  • Vous vous êtes blessé avec une aiguille ou un objet contondant sur lequel se trouvait du sang d’une autre personne.
  • Vous avez sniffé de la drogue.
  • Vous avez eu une MST (pas le VIH, l’hépatite B, l’hépatite C ou la syphilis).
  • Votre partenaire sexuel est atteint de syphilis.

Vous ne pouvez pas donner de sang, de plasma ou de plaquettes pendant 12 mois après la fin des situations à risque suivantes :

  • Votre partenaire sexuel est positif au VIH ou a le SIDA.
  • Votre partenaire sexuel a l’hépatite B ou l’hépatite C (à discuter avec le médecin).
  • Vous êtes un homme et avez eu des rapports sexuels avec un autre homme (www.rodekruis.be/hsh) 
  • Votre partenaire sexuel est un homme qui a eu des rapports sexuels avec un autre homme.
  • Votre partenaire sexuel a pris de la drogue par injection dans le passé.
  • Vous avez eu un rapport sexuel à risque et vous voulez savoir si vous êtes contaminé.
  • Vous ou votre partenaire sexuel avez plusieurs partenaires sexuels, ou vous avez des rapports sexuels en groupe.
  • Vous provenez d’un pays où l’hépatite ou le SIDA sont très répandus et vous séjournez en Belgique depuis moins de 3 ans.
  • Votre partenaire sexuel provient d’un pays où l’hépatite ou le SIDA sont très répandus (à discuter avec le médecin).
  • Vous avez reçu de l’argent ou des objets en échange d’un rapport sexuel.
  • Votre partenaire sexuel se prostitue.
  • Vous ou votre partenaire sexuel avez payé pour avoir un rapport sexuel.

Vous ne pourrez jamais donner votre sang si :

  • Vous êtes positif au VIH ou vous avez le SIDA.
  • Vous avez eu dans le passé l’hépatite B, l’hépatite C ou la syphilis ou vous avez été diagnostiqué positif pour ces maladies.
  • Vous avez pris de la drogue par injection dans le passé.

      Les sites web de Rode Kruis-Vlaanderen utilisent des cookies qui servent à faciliter au mieux vos visites. À cet effet, nous installons des cookies techniques qui sont nécessaires au bon fonctionnement de ces sites web, ainsi que des cookies analytiques pour mesurer l’utilisation générale des sites web. En poursuivant la navigation sur nos sites web, vous acceptez notre politique en matière des cookies.