Comment se déroule un don ?

C’est la première fois que vous effectuez un don ? Rassurez-vous tout de suite : c’est facile, sûr et indolore. La meilleure preuve, c’est que les donneurs reviennent en général après leur premier don. Vous éprouverez une sensation extraordinaire, car vous saurez qu’en donnant, vous pourrez sauver des vies humaines. Voici comme se déroule exactement un don.

Don de sang : étape après étape

1e étape : l’enregistrement

Vous vous présentez à une collecte de sang près de chez vous ou dans un centre de don. Un collaborateur de la Rode Kruis lit les données de votre carte d’identité électronique. Vous êtes désormais un « donneur enregistré » et vous disposez d’un numéro de donneur.

2e étape : le questionnaire médical

Vous recevez un questionnaire médical sur lequel figurent vos données d’identité, ainsi qu’une carte (carte post-don) sur laquelle est imprimée la photo de votre carte d’identité. Vous prenez le questionnaire et la carte avec vous au coin des donneurs, où vous répondez à votre aise à toutes les questions du questionnaire sur votre état de santé, vos éventuels traitements médicaux et les situations à risque.

3e étape : l’examen médical

Vous passez chez le médecin avec votre questionnaire complété. Il vérifie votre tension artérielle, vous prends le pouls et note votre poids. Il décide si vous pouvez ou non donner votre sang sur la base de l’examen médical et des réponses que vous avez apportées au questionnaire et aux questions supplémentaires. Vous pouvez naturellement lui poser toutes vos questions.

4e étape : le prélèvement

  1. Après que le médecin vous a autorisé à effectuer le don, vous pouvez vous allonger sur un fauteuil. Un collaborateur de la Rode Kruis contrôle une dernière fois votre identité. Pendant ce temps, vous pouvez boire un verre d’eau pour que votre équilibre hydrique soit idéal pour le don de sang.
  2. Le médecin ou l’infirmier vous place un garrot autour du bras. Il désinfecte l’endroit de la ponction et vous pique ensuite une veine avec une aiguille stérile reliée à un dispositif de prélèvement. Les premiers 25 ml de sang sont déviés vers une pochette à échantillon fixée à la pochette de sang. Ce sang est versé dans des éprouvettes qui seront analysées en laboratoire. Lorsque la pochette à échantillon est pleine, le don de sang peut commencer. La pochette de sang se remplit en environ neuf minutes.
  3. À la fin du prélèvement de sang, l’aiguille est retirée. Vous recevez un pansement compressif autour du bras pour couvrir la petite blessure occasionnée par la piqûre. Le matériel de prélèvement n’est utilisé qu’une seule fois : il n’est destiné qu’à vous.

5e étape : la réhydratation

Et voilà, le prélèvement de sang est terminé. On vous offre une boisson pour compenser le liquide prélevé. Buvez-la à votre aise. Mieux vaut vous reposer un petit quart d’heure avant de rentrer chez vous. Après le don, il est préférable de ne pas consommer d’alcool. Vous pouvez retirer le pansement compressif de votre bras après une heure ou deux. Nous recommandons d’attendre 12 heures avant d’effectuer des activités physiques ou sportives intenses.

Que se passe-t-il après mon don?

Nous traitons votre don rapidement et en toute sécurité. Après les analyses requises, nous l’envoyons aux hôpitaux ou aux patients.

Don de plasma : étape après étape

1e étape : l’enregistrement

Vous vous présentez dans un centre de don. Un collaborateur de la Rode Kruis lit les données de votre carte d’identité électronique. Vous ne pouvez donner du plasma que si vous avez déjà donné du sang. Il est préférable de prendre rendez-vous pour un don de plasma.

2e étape : le questionnaire médical

Vous recevez un questionnaire médical sur lequel figurent vos données d’identité, ainsi qu’une carte (carte post-don) sur laquelle est imprimée la photo de votre carte d’identité. Vous prenez le questionnaire et la carte avec vous au coin des donneurs, où vous répondez à votre aise à toutes les questions du questionnaire. Pendant ce temps, vous pouvez boire un verre d’eau, pour que votre équilibre hydrique soit idéal pour le don de plasma.

3e étape : l’examen médical

Vous passez chez le médecin avec votre questionnaire complété. Il vérifie votre tension artérielle, vous prends le pouls et note votre poids. Il décide si vous pouvez ou non donner du plasma sur la base de l’examen médical et des réponses que vous avez apportées au questionnaire et aux questions supplémentaires. Vous pouvez naturellement lui poser toutes vos questions.

4e étape : le prélèvement

  1. Après que le médecin vous a autorisé à effectuer le don, vous pouvez vous allonger sur un fauteuil. Un collaborateur de la Rode Kruis contrôle une dernière fois votre identité. Pendant ce temps, vous pouvez boire un verre d’eau pour que votre équilibre hydrique soit idéal pour le don de sang.
  2. Le médecin ou l’infirmier vous place un garrot autour du bras. Il désinfecte l’endroit de la ponction et vous pique ensuite une veine avec une aiguille stérile reliée à un dispositif de prélèvement. Les premiers 25 ml de sang sont déviés vers une pochette à échantillon fixée à la pochette de sang. Le don de plasma peut alors commencer. Le plasma est séparé des globules par filtration. Il aboutit dans une pochette, tandis que vos cellules sanguines et vos plaquettes vous sont restituées. Tout se passe de manière sûre et professionnelle avec du matériel stérile à usage unique.
  3. À la fin du prélèvement de sang, l’aiguille est retirée. Vous recevez un pansement compressif autour du bras pour couvrir la petite blessure occasionnée par la piqûre. Le matériel de prélèvement n’est utilisé qu’une seule fois : il ne vous est destiné qu’à vous.

5e étape : la réhydratation

Et voilà, le prélèvement de plasma est terminé. On vous offre une boisson pour compenser le liquide prélevé. Buvez-la à votre aise. Mieux vaut vous reposer un petit quart d’heure avant de rentrer chez vous. Après le don, il est préférable de ne pas consommer d’alcool. Vous pouvez retirer le pansement compressif de votre bras après une heure ou deux. Nous recommandons d’attendre 12 heures avant d’effectuer des activités physiques ou sportives intenses.

Que se passe-t-il après mon don?

Nous traitons votre don rapidement et en toute sécurité. Après les analyses requises, nous l’envoyons aux hôpitaux ou aux patients.

Don de plaquettes : étape après étape

1e étape : l’enregistrement

Vous vous présentez sur rendez-vous dans un centre de don. Un collaborateur de la Rode Kruis lit les données de votre carte d’identité électronique. Vous ne pouvez donner des plaquettes que si vous en avez suffisamment vous-même et que vous avez déjà donné du sang.

2e étape : le questionnaire médical

Vous recevez un questionnaire médical sur lequel figurent vos données d’identité, ainsi qu’une carte (carte post-don) sur laquelle est imprimée la photo de votre carte d’identité. Vous prenez le questionnaire et la carte avec vous au coin des donneurs, où vous répondez à votre aise à toutes les questions du questionnaire. Pendant ce temps, vous pouvez boire un verre d’eau, pour que votre équilibre hydrique soit idéal pour le don de plaquettes.

3e étape : l’examen médical

Vous passez chez le médecin avec votre questionnaire complété. Il vérifie votre tension artérielle, vous prends le pouls et note votre poids. Il décide si vous pouvez ou non donner des plaquettes sur la base de l’examen médical et des réponses que vous avez apportées au questionnaire et aux questions supplémentaires. Vous pouvez naturellement lui poser toutes vos questions.

4e étape : le prélèvement

  1. Après que le médecin vous a autorisé à effectuer le don, vous pouvez vous allonger sur un fauteuil. Un collaborateur de la Rode Kruis contrôle une dernière fois votre identité. Pendant ce temps, vous pouvez boire un verre d’eau pour que votre équilibre hydrique soit idéal pour le don de sang.
  2. Le médecin ou l’infirmier vous place un garrot autour du bras. Il désinfecte l’endroit de la ponction et vous pique ensuite une veine avec une aiguille stérile reliée à un dispositif de prélèvement. Ce sang est versé dans des éprouvettes qui seront analysées en laboratoire. Le don de plaquettes peut alors commencer. Le sang est acheminé vers un appareil dans lequel une centrifugeuse isole les plaquettes dans une petite quantité de plasma. Les cellules sanguines vous sont restituées.
  3. À la fin du prélèvement de sang, l’aiguille est retirée. Vous recevez un pansement compressif autour du bras pour couvrir la petite blessure occasionnée par la piqûre. Le matériel de prélèvement n’est utilisé qu’une seule fois : il ne vous est destiné qu’à vous.

5e étape : la réhydratation

Et voilà, le prélèvement de plaquettes est terminé. On vous offre une boisson pour compenser le liquide prélevé. Buvez-la à votre aise. Mieux vaut vous reposer un petit quart d’heure avant de rentrer chez vous. Après le don, il est préférable de ne pas consommer d’alcool. Vous pouvez retirer le pansement compressif de votre bras après une heure ou deux. Nous recommandons d’attendre 12 heures avant d’effectuer des activités physiques ou sportives intenses.

Que se passe-t-il après mon don?

Nous traitons votre don rapidement et en toute sécurité. Après les analyses requises, nous l’envoyons aux hôpitaux ou aux patients.