Questions sur le don lui-même

Combien de sang, de plasma ou de plaquettes puis-je donner?

Le médecin présent détermine, sur la base de l’examen médical qui précède le prélèvement, la quantité de sang, de plasma ou de plaquettes que vous pouvez donner. Si vous êtes en bonne santé, vous pouvez vous passer d’une petite quantité de sang, de plasma ou de plaquettes. Votre corps en produit en effet en permanence.

  • Sang : vous pouvez en donner de 450 à 470 ml (selon votre taille, votre poids et votre sexe. Les hommes ont en moyenne plus de sang dans le corps que les femmes).
  • Plasma : pas plus de 650 ml.
  • Plaquettes : pas plus de 500 ml.

Le prélèvement dure-t-il longtemps?

Au total, il est sage de prévoir une petite heure. Le prélèvement à proprement parler ne dure pas plus de 12 minutes. Avant le prélèvement, vous devez d’abord compléter un questionnaire et vous soumettre à un examen médical. Après le prélèvement, une boisson vous est offerte pour compenser la perte de liquide.

Un prélèvement de plasma dure de 30 à 45 minutes ; un prélèvement de plaquettes, de 60 à 90 minutes.

Est-ce que ça fait mal?

Non, le don de sang est indolore. Même chose pour le plasma et les plaquettes. Vous ne sentez que la piqûre. Le prélèvement commence aussitôt après. Le plasma ou les plaquettes sont prélevés dans une pochette, tandis que les autres composants du sang vous sont restitués. Là aussi, vous ne sentez pas grand-chose. Le retrait de l’aiguille est également indolore.

Il arrive parfois que la piqûre ne se passe pas tout à fait de manière optimale, malgré la compétence du personnel chargé du prélèvement. Cela peut se traduire par un bleu et un bras endolori.

Dans des cas très exceptionnels, le prélèvement peut tourner mal. Par exemple, la piqûre accidentelle d’un nerf ou d’une artère peut donner lieu à des complications. Vous pouvez vous blesser gravement en chutant suite à une perte de conscience. Rassurez-vous, nos médecins sont présents pour prendre en charge immédiatement tout problème médical. Il va de soi que vous êtes assuré en tant que donneur pour les éventuels frais médicaux supplémentaires.

Puis-je cesser d’être donneur?

Oui, vous pouvez vous retirer à tout moment. Même si vous êtes déjà installé sur le fauteuil de prélèvement, vous pouvez décider d’arrêter. Vous pouvez aussi décider à tout moment de cesser d’être donneur. Le fait de donner une fois du sang, du plasma ou des plaquettes n’entraîne aucune obligation pour l’avenir.